Articles de la catégorie : Partage


14déc. 2016

Le coeur à Alep


D’Alep piantonos parents connaissaient la ville Antique et le savon, nos petits-enfants connaitront le massacre. Comme nous nous demandons comment l’extermination massive et industrielle des juifs a été possible pendant la seconde guerre mondiale, ils se questionneront sur notre insensibilité, notre criminelle inaction dans ce conflit.

Moi qui suis de nature portée à voir le beau et le positif : j’ai honte de l’espèce humaine aujourd’hui.

Lire la suite...

03oct. 2016

Et la cohérence b°^#@l !


bad tasteEst-ce bien raisonnable de poster un article avec un titre aussi provocateur et familier ? Probablement pas, mais ce n’est pas la raison qui parle en premier, même si elle a toute sa place dans cet article. C’est d’abord un cri du cœur (d'autres parleront d'un coup de gueule) sorti après une expérience vécue la semaine dernière, ni la première ni la dernière hélas sur ce thème.

Enfin, je suis marseillaise d'origine et à ce titre il m'arrive de confondre gros mots et ponctuation ;-)


Lire la suite...

07juil. 2016

Juilletiste ou aoutien ?


Dandelion clock dispersing seedL’été est, enfin, arrivé, même s’il est timide dans une grande partie de la France. Avec lui, les vacances : celles des enfants d’abord puis dans la suite logique des parents, des adultes. Hier, une amie me disait qu’elle avait pris des vacances début juillet pour la première fois : elle y avait été obligée. Car le choix des vacances n’est pas un acte anodin.

Choisir la date de ses vacances est un acte significatif en premier lieu de notre situation de famille (enfants ou pas ? couple ou célibataire ?) mais aussi de notre attitude vis-à-vis du repos et du travail.

Lire la suite...

06janv. 2016

2016 : pour une vraie bonne année


2016, as the new year, in the hands of a man, duotone

Rarement présenter ses vœux aura été aussi difficile que cette année. 2015 nous a, plus que jamais, confronté à la réalité d’un monde divisé, en crise économique, sociale et écologique. Désormais, ce ne sont plus seulement des mots mais une vraie menace qui se manifeste dans nos vies.

Pourtant, il me semble possible de faire de 2016 une bonne année.

Lire la suite...

04déc. 2015

Laissez-moi (encore un peu) ma culpabilité


Tied woman with a gag Depuis les attentats du vendredi 13 novembre, les analyses se succèdent, les théories s’affrontent et se conjuguent. Récemment, nous avons reçu de nombreuses incitations, à droite comme à gauche, à ne pas se sentir coupable de la situation.

En plus d’être accablés par les événements, il ne faudrait pas que nous nous en sentions coupables. On accuse la folie, la rage inexplicable et inexcusable d’être à l’origine des événements. Il n’y a rien à comprendre.


Lire la suite...