Articles de la catégorie : Famille


03avr. 2013

Le surdoué et sa famille Episode 2 : entre idéalisation et désillusions


sara-artwork-drawing-2626453-h.jpg

Dans la continuité du premier article qui propose un panorama du surdon, de ses spécificités et des théories "explicatives" ou descriptives qui y sont relatives, cet article aborde la question de la perception et de l'impact de l'histoire de la famille sur la vie du surdoué.

Entre l'idéalisation de la Famille et les nécessaires désillusions qui l'accompagnent, on constate les difficultés d'autonomisation des personnes surdouées.

Le_surdoue_et_sa_famille_Partie_2.pdf

22mar. 2013

Le surdoué et sa famille Episode 1


ArbreGenealogique_zebre.gif

Depuis trois ans, j'ai commencé à élargir mon champ d'intervention au domaine privé et à accompagner, d'abord dans le cadre d'un cursus de formation puis en libéral, des familles dans leur problématique de changement.

Cette pratique a donné lieu en 2012 à une publication scientifique dans les "cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux" sur le thème des émotions du thérapeute et de leur rôle dans le processus thérapeutique.

Je me suis également intéressée aux émotions des patients et à leur gestion individuelle et collective, au sein de la famille.  C'est par ce biais que j'en suis arrivée à étudier le fonctionnement des personnes surdouées et de leur famille. Sur la base d'observations cliniques, j’ai, en effet, progressivement eu le sentiment d’une spécificité de la posture du surdoué au sein de sa famille que j'ai souhaité vérifier.

Dans ce but, j'ai mené de février à novembre 2012 une recherche sur les personnes surdouées et leur famille.

Lire la suite...

30août 2012

Maisons de famille : je vous aime


famille.jpgLes beaux jours  voient se rouvrir les maisons de famille délaissées le reste de l’année : ces lieux hérités de nos aïeux sont restés dans le patrimoine familial au fil des années qui abritent le temps d’un été ou des fêtes de Noël les tribus familiales.

Des maisons de famille aux escaliers qui craquent sous nos pas, aux odeurs de renfermé, envahies de photos jaunies et de vestiges du passé qui retrouvent vie pendant quelques jours. On s’y entasse bon gré mal gré et on s’y promène avec une âme d’explorateur.

Car les ancêtres sont encore là et restent nos hôtes en dépit de leur disparition.

Lire la suite...