La semaine dernière donc, des syndicalistes d’une grande entreprise française du service public, me prenant pour une salariée, m’ont distribué un tract dont le thème était essentiel : « salariés, mobilisez-vous pour pouvoir organiser la fête d’anniversaire du Comité d’Entreprise chez Eurodisney ». En effet, sur ce sujet de fond, tous les syndicats ne semblent pas d’accord pour dépenser les centaines de milliers d’euros, dont le CE dispose, pour cette fête exceptionnelle qui ravira petits et grands (je ne fais que rapporter en synthèse les propos). Les bras m’en sont tombés … mais j’ai dû vite les récupérer pour aller animer une formation dont un des thèmes était la question de l’alignement … autrement dit comment la mise en cohérence de mes valeurs, mes comportements, mes compétences me permet d’être efficace et serein. Ironie de l’agenda !

Dans la journée, je n'ai pu m'empêcher d'imaginer le spectacle surréaliste de ces représentants syndicaux porteurs des valeurs d’égalité, de justice, de solidarité, à ce titre, défenseurs de conditions de travail décentes, pourfendeurs du libéralisme, qui, au passage, ont défilé pour protester contre l’installation d’Eurodisney au slogan de « Mickey va vous niquer » (décidemment ce post sera un peu vulgaire, veuillez m’en excuser) en train de se chamailler pour organiser un grand rassemblement dans une entreprise symbole du capitalisme. Quel message envoyé aux salariés et à leurs enfants : puisque nous avons les moyens d’aller chez Mickey (à un prix défiant toute concurrence certes) allons passer la journée dans un lieu qui incarne l’opposé de nos valeurs ! Qu'importe les valeurs du moment qu'on s'amuse.

Ne croyez pas pour autant que je sois anti-syndicaliste : je souligne simplement un paradoxe. Ils sont comme la plupart d'entre nous englués dans le système que précisément ils combattent. L’incohérence est un des maux profonds de notre civilisation et elle se lit dans les plus petits détails : n’êtes-vous pas frappés de voir des entreprises qui défendent le bio et le développement durable emballer leurs gâteaux bio dans des emballages plastique individuels ? De voir les acteurs politiques se rendre à un sommet sur le climat à grand renforts de jets privés ? D’en entendre d’autres lutter contre la fraude fiscale avec des comptes privés en Suisse ? Etc.

Personnellement, je suis incommodée et parfois franchement indignée. Et ce qui me dérange le plus, c’est quand je fais moi-même partie de la danse car il m'arrive d"oublier". Quand je prends un gobelet en plastique qu’on me tend alors que je ne m’en servirai pas, que j’oublie d'éteindre la lumière ou de faire attention à ma consommation d'eau, que j’achète des produits à des enseignes qui ne respectent pas la nature ou les personnes par flemme de faire un détour … Je m’en veux parce que je sais que c’est moi, c’est nous qui pouvons changer cela et que j'ai raté une opportunité de le faire.

La semaine dernière, j'aurais aimé faire partie de ce Comité d’Entreprise et avoir le pouvoir de tracter pour dire « et si nous fêtions l‘anniversaire de notre Comité d'Entreprise dans un lieu dédié au développement durable, et si nous plantions chacun un arbre ou bien si nous nettoyons ensemble un lieu submergé de nos déchets … Quel cohérent message nous enverrions aux salariés, aux dirigeants et à nos enfants ». Je regrette que nous ne soyons pas plus nombreux à comprendre que nous avons le pouvoir de changer et surtout à nous donner les moyens de le faire et j'ai l'espoir que la situation évolue.

Nous sommes heureusement de plus en plus nombreux à souhaiter un autre monde, plus juste, plus humain, plus respectueux de la nature et nous savons ce qu’il faut faire (ou ne plus faire) pour cela. Ce qui nous manque encore aujourd’hui c’est de la cohérence : juste faire ce que nous croyons juste. Gandhi disait joliment « soyons le changement que nous souhaitons pour le monde », mon apostrophe est certainement moins poétique mais tout aussi sincère.

L'avenir appartient à ceux qui seront cohérents : faisons en sorte que ce soit ceux qui portent le meilleur projet d'avenir pour l'humanité, pas seulement en pensées mais surtout en actes.




Credits photo : @fotolia