Le temps d'adaptation peut être long et les troubles du comportement peuvent aussi s'amplifier. Notre patience va donc être mise à rude épreuve alors que nous aspirons, comme les autres, à un repos mérité.

Il y a quelques années, un ami qui est père d'une enfant atteinte d'IMC (Infirmité motrice cérébrale) me disait à quel point il appréhendait la période estivale, ce tête-à-tête absolu avec le handicap de notre enfant, avec sa différence. C'est quelque chose de presque inavouable cette peur des vacances avec son enfant. Pourtant, pour beaucoup d'entre nous c'est une réalité.

Prendre un verre à la terrasse d'un café, manger en bord de mer, aller à la plage ou se promener en montagne ou en ville : tous ces actes anodins prennent un autre visage quand le regard de l'autre s'y invite, quand notre enfant se met à paniquer ou simplement s'impatiente. Alors la tentation du repli chez soi est forte, encore plus à l'heure des beaux jours : "pour vivre heureux vivons cachés".

Oui je pense à toutes les familles qui connaissent cela et je veux leur souhaiter du courage, de la patience, de la persévérance pour accéder à ces instants précieux où le sourire de notre enfant, ses câlins et son amour inconditionnel nous permettront d'accéder à la sérénité tranquille, la joie simple d'être avec ceux qu'on aime. Car cela arrivera aussi et pas toujours quand on l'attend : ce moment de grâce où nous serons un peu comme les autres.

Et j'en profite pour lancer un message à tous les autres justement : ceux qui ne tutoient pas le handicap, pour leur demander de nous offrir leur bienveillance. Si vous croisez dans un restaurant, sur une plage, au cinéma des personnes en situation de handicap, enfant ou adulte, souriant ou en crise, ne détournez pas le regard, ne nous fixez pas non plus avec horreur ou pitié, offrez-vous, offrez-nous un instant d'humanité avec un simple sourire ou regard accueillant. 

Bonnes vacances à tous

Pour lire quelques extraits de mon livre : "accueillir un enfant différent en famille" :Fichier PDF Extrait_Accueillir un enfant différent en famille.pdf