Cette semaine j’étais en déplacement professionnel et  j’ai vécu une expérience anodine que je souhaite partager avec vous.

Panic generatorIl est 7h30 dans un hôtel de la région lyonnaise : dans la salle du petit déjeuner, BFM TV est sur les écrans. Jusque-là rien d’anormal. Il est courant de considérer qu’au petit-déjeuner, le public essentiellement professionnel du lieu a envie de se tenir informé de l’actualité plutôt que de profiter du silence ou d’une musique d’ambiance. Ce qui permet au passage d'être exposé à toutes les publicités qui lui sont destinés, de bon matin (dont, ironie : une publicité pour une chaine hôtelière concurrente).

Ce jour-là des inondations ont frappé une région désertique de la Chine et BFM TV nous offre des images de l’événement. En l’occurrence celle d’un pompier qui est précipité dans les flots et se noie en direct puisque, selon le commentaire de la journaliste : « on ne l’a plus retrouvé vivant ». Séquence suivante : une publicité pour la nouvelle BMW qui va changer votre vie.

Vous voyez le problème ?

Moi je le prends tout de suite en plein cœur … sans doute parce que je suis désintoxiquée de la télévision depuis des années ?