Proactivite.jpgCe matin alors que je me rendais au travail, j’ai entendu à la radio un homme politique parler de la nécessité de la réactivité dans son mandat. L’apologie qu’il en a fait m’a amené à me questionner moi-même sur l’importance et le place de la réactivité dans notre société.

Tout au contraire de cet homme politique je me demande si l’injonction de réactivité n'est pas précisément à l’origine de certains maux de notre vie professionnelle et même personnelle ?

Certes, la définition du Larousse de la réactivité évoque une adaptation au changement généralement favorable : « aptitude d'une structure vivante à répondre à tout changement physique ou chimique (température, oxygénation, etc.) par une réaction, généralement favorable à sa survie et à son développement. ». Cependant, Je crains qu’aujourd’hui la réactivité soit telle que le moindre mouvement est interprété comme un changement menaçant et nécessitant une réaction, qui, prise elle-même dans la précipitation n’a souvent rien de favorable …