Untitled-1« Je ne sais pas parler en public », « je dois d’abord penser aux autres », « tout va mal si je ne contrôle pas la situation » : nous avons tous des pensées qui organisent notre monde. Elles sont tellement présentes que nous en avons oublié jusqu’à leur existence. La confrontation à d’autres cultures nous rappelle parfois leur spécificité mais la plupart du temps elles œuvrent en silence. Les psychologues les appellent des croyances.

Qu’est-ce qu’une croyance ?

Ce sont des repères pour décrypter le monde, pour reconnaître le faux du vrai, le bien du mal, le beau du laid etc … Ils revêtent, pour nous, les habits de la vérité ou au moins de la réalité. Pourtant, leur caractère objectif est très relatif (« vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà » signalait déjà Pascal) et a amené les chercheurs et praticiens en sciences sociales à les qualifier de "croyances".